Réquisition de 15 000 m2 de bureaux vides appartenant à l’Etat pour reloger les travailleurs migrants du foyer Bara

Ce mercredi 26 septembre, à l’aube, j’ai procédé à la réquisition officielle des anciens bureaux vides de l’AFPA, appartenant à l’État, situés place du Général De Gaulle à Montreuil.

En 2013, un protocole prévoyant le relogement temporaire des résidents avait été signé avec l’État et le gestionnaire du foyer, Coallia, pour permettre la démolition et la reconstruction du site historique devenu vétuste.

Depuis deux ans, je sollicite l’État pour trouver une solution à la situation des résidents du foyer dont les conditions de vie se dégradent chaque jour.

Malgré les alertes répétées et les propositions faites par la ville, l’État est resté sourd.

Face à la défaillance de l’État et pour trouver des solutions aux conditions de vie des résidents, travailleurs migrants en grande majorité, j’ai pris mes responsabilités et fait valoir mon pouvoir de réquisition.

Ce mercredi matin, 150 résidents ont donc pu trouver un nouveau refuge dans les anciens locaux de l’AFPA.

Les lits ont été livrés, les douches et les toilettes, installées par la ville; sont désormais opérationnelles.

Nous avons besoin de tous pour maintenir et amplifier la mobilisation. Nous avons besoin de tous pour que l’État comprenne et valide la solution que nous lui servons sur un plateau.

Un grand nombre de Montreuillois.es nous ont fait part de leur soutien et de leur solidarité. Nous les remercions chaleureusement.

Nous avons lancé une caisse de solidarité à l’Hôtel de ville, et nous travaillons avec les associations de solidarité locales pour la mise en place d’un dispositif de soutien adapté aux besoins des résidents.


Restons en contact !

Pour recevoir des informations et suivre mon actualité,
je vous invite à vous abonner à ma lettre d’information.

Patrice Bessac,
Maire de Montreuil


Laissez-nous vos coordonnées :