A propos de l’éducation prioritaire

Depuis plusieurs semaines la communauté éducative de Seine-Saint-Denis et de Montreuil se mobilise pour l’école publique et montre de profondes inquiétudes pour l’avenir de l’Education prioritaire. Les parents d’élèves , les enseignants peuvent compter sur le soutien de la municipalité de Montreuil.

Hier, le directeur académique m’a informé de la décision du ministère de l’Education nationale de classer six collèges de Montreuil dans le réseau éducation prioritaire. Quatre nouveaux collèges sont désormais classés en éducation prioritaire (Césaria Evora, Colonel Fabien, Jean Moulin et Marais de Villiers), le collège Lenain de Tillemont est classé en REP +, et Georges Politzer reste en REP.

Ces annonces sont de bonnes nouvelles pour les collégiens et les enseignants de ces établissements. Après plusieurs mois d’inquiétudes et plusieurs alertes à la ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem, je suis satisfait par le classement en REP + du collège Lenain de Tillemont. Ces moyens sur lesquels  des précisions sont encore attendues, devraient permettre aux enseignants dans les collèges d’exercer leur métier dans de meilleures conditions et de stabiliser les équipes pédagogiques.

Par contre, la décision du ministère de ne plus compter le collège Paul Eluard dans le réseau de l’éducation prioritaire est un coup dur. Je partage la déception de la communauté éducative de ce collège. La municipalité est aux côtés des parents d’élèves et des enseignants dans leur mobilisation.

Enfin je souhaite que le travail sur les écoles rattachées aux collèges des réseaux de l’éducation prioritaire puisse se faire en bonne concertation entre la municipalité,  les syndicats enseignants, les fédérations de parents d’élèves et la direction académique.

Nous resterons vigilants à ce que les renforts positifs annoncés sur quatre nouveaux collèges se concrétisent également pour les élèves des écoles primaires et maternelles de la ville.