Le 29 mars, l’union à gauche sera un bon choix pour notre avenir

Chères Montreuilloises et chers Montreuillois,

Lundi 23 mars, c’est avec joie et enthousiasme que je me suis joint à la déclaration officielle et commune signée par le PS, Europe Écologie Les Verts (EELV),  le PCF, le PRG et le MGC appelant tous les électeurs de gauche de notre département, je cite : « au rassemblement de toutes les forces de gauche autour des binômes des candidats arrivés en tête au soir du 1er tour. Pour éviter toute confusion et permettre la construction d’une dynamique de rassemblement dans l’ensemble du département, nous appelons également au désistement des candidats de gauche en mesure de se maintenir en faveur des binômes de gauche arrivés en tête dans les cantons » (…) et de citer dans la liste de ces cantons, celui de Montreuil 2-sud où le binôme formé par Dominique Attia et Belaïde Bedreddine conseiller général sortant, est arrivé en tête. L’union prévaudra aussi dans le canton Rosny-Montreuil où Magalie Thibault et Frédéric Molossi, conseiller sortant, y affrontent la droite.

Comme tous les responsables de la gauche, je me suis félicité de cette position commune, car elle témoigne de la part des partis de gauche de la Seine-Saint-Denis, d’un haut sens des responsabilités dans une situation périlleuse où la droite est toujours plus brutale et l’extrême droite menacent. Cette déclaration révèle à nos compatriotes la capacité de la gauche à se rassembler dans les moments décisifs.
Ce choix unitaire prévaut dans tous les cantons du département. Il est respecté par tous et notamment par EELV. Leurs candidats bénéficient évidemment de cette solidarité à gauche.

Dans un seul canton ce choix démocratique n’est pas respecté. Il s’agit du canton Montreuil 2-sud. Les candidats se réclamant d’Europe Écologie Les Verts sont arrivés en deuxième position, derrière Dominique Attia et Belaïde Bedreddine mais ils ont refusé de se joindre au rassemblement unitaire des forces de gauche.

Cette posture anti unitaire privilégie donc les ambitions personnelles aux ambitions communes de la gauche.

Leur refus de l’union fait le jeu de la droite dans le canton Rosny-Montreuil. Elle en fait un argument pour alimenter l’idée que la gauche est divisée. Car, quand la gauche est divisée au second tour, c’est la droite qui gagne.

Cette attitude anti union, est par ricochet, un mauvais coup porté à la nouvelle municipalité que les Montreuillois ont élue il y a tout juste un an.
Après des années de divisions et de tensions, à mon appel, la gauche montreuilloise a enfin laissé ses divergences au vestiaire pour se rassembler. Elle a entrepris de travailler ensemble et avec succès au bien commun, à celui de tous nos habitants. Soyez assurés que nous ne nous laisserons jamais détourner de cette belle mission que vous nous avez confiée.

Madame, Monsieur, pour cette élection du 29 mars, vous avez  la possibilité d’exprimer une nouvelle fois votre choix en faveur de l’unité à Montreuil. Il faut pour cela que vous apportiez votre soutien aux candidats de l’union : dans le canton Montreuil 2 sud, en favorisant l’élection de Dominique Attia et Belaïde Bedreddine conseiller général sortant. Dans le canton Rosny-Montreuil, en favorisant le binôme composé de Magalie Thibault et Frédéric Molossi, conseiller général sortant.

Dans les deux cas, il s’agit d’élu-es connus, d’adjoints au maire. Chaque jour, nous pouvons apprécier le dévouement, la compétence et la qualité du travail qu’ils accomplissent au service de tous les Montreuillois.
Ces femmes et ces hommes vivent dans vos quartiers. Ils sont des élu-es de terrain. Ils partagent vos difficultés et vos aspirations. Ils sauront défendre vos intérêts et ceux de notre ville au sein de l’assemblée départementale dont ils connaissent bien le fonctionnement. Ils sont les élu-es utiles et efficaces dont vous avez besoin.

En soutenant ces quatre candidats républicains, vous apporterez votre concours actif à la volonté unitaire exprimée par les partis de la gauche du département, pour empêcher la droite de faire main basse sur la Seine-Saint-Denis. Vous vous prononcerez pour une assemblée départementale au service de tous et de chacun, pour un département social, écologique et solidaire.

Montreuil est sur la bonne voie. Dimanche 29 mars, une nouvelle fois rassemblés, unis et sereins, faisons du vote en faveur de la liste Dominique Attia et Belaïde Bedreddine et de la liste Magalie Thibault et Frédéric Molossi les victoires de toutes les forces de la gauche montreuilloise et départementale.

Je vous prie d’accepter chères Montreuilloises et chers Montreuillois mes meilleures salutations.

Patrice Bessac, votre maire.