Elections législatives : les montreuillois et les bagnoletais rassemblés font gagner la gauche

Dimanche 18 juin,  les Françaises et les Français ont voté.

Ils ont fait un choix clair et ont voulu donner au Président de la République, élu il y a tout juste un mois une large majorité politique à l’Assemblée nationale.

L’abstention, plus forte aujourd’hui que jamais, marque pourtant le scepticisme et les attentes déçues d’un très grand nombre de nos compatriotes qui ne se retrouvent pas dans nos institutions et leur fonctionnement.

A gauche, le parti socialiste, victime de ses renoncements recule dans des proportions inédites tandis que renaît au Parlement, une force porteuse des valeurs de progrès social et écologique et composée de députés du Parti communiste français et de la France insoumise.

Cette force aurait pu – et je le regrette – être plus importante encore si elle avait su s’unir et se rassembler au premier tour.

Cette force, les Montreuillois et les Bagnoletais, rassemblés au second tour, ont choisi de la soutenir en élisant Alexis Corbière, député de la septième circonscription de Seine-Saint-Denis.

Je veux ici le féliciter chaleureusement. Je sais que nous travaillerons ensemble au service de la circonscription et de la ville de Montreuil.

Je sais aussi que nous défendrons une même conception de l’intérêt général et que nous nous retrouverons au cours des cinq prochaines années, côte-à-côte, dans une action résolue contre les mesures austéritaires et anti-sociales promises par le Président de la République.

Dans nos communes populaires, plus que partout ailleurs, les citoyens n’ont pas été dupes de l’offensive marketing d’un Président qu’on voudrait nous présenter comme le Jupiter du consensus et du pragmatisme.

Les Montreuillois et les Bagnoletais ont réaffirmé sans ambiguïté leurs valeurs de solidarité, de fraternité et de progrès.

Ils ont réaffirmé leur opposition à un Président qui se vante de vouloir remettre en cause l’universalité du contrat de travail, élever le moins disant social en politique économique et mettre nos services publics au pain sec de la rigueur budgétaire bruxelloise.

Les Montreuillois et les Bagnoletais savent que le brouillard médiatique se levant, nous constaterons, demain, que « tout a changé pour que rien ne change ».

Le temps des élections est passé. Celui des promesses aussi. Nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes.

Dans les semaines qui viennent, à l’Assemblée nationale et dans la rue, c’est sur nous et sur nous seuls qu’il nous faudra compter pour mettre en échec la politique d’austérité renforcée qui s’annonce.

Nous unir et conjuguer les forces de ce que la gauche montreuilloise compte de meilleur pour garder notre ville solidaire et accueillante et faire vivre, comme le fait la majorité municipale depuis trois ans, les projets qui le permettent et mettre en échec les mauvais desseins du Gouvernement.

Je voudrais, enfin, remercier  tous les candidats dont la candidate du second tour Halima Menhoudj, les militants, les élus, présidents de bureau de vote et assesseurs, les agents du service public montreuillois qui ont permis au débat démocratique de vivre avec force sur notre commune et que ces élections se déroulent en toute sérénité .


Résultats de la circonscription Montreuil Bagnolet :
Alexis Corbière (FI) : 57,88%
Halima Menhoudj (LREM) : 42,12%